Accueil Économie

L’industrie du soda dénonce la nouvelle taxe sur les boissons sans sucre

Test Achats se rallie à la position des industriels.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

L a plupart des boissons appelées ‘light’ ou ’zéro’ sont complètement sans sucres, donc sans calories  », indique mardi l’association sectorielle de l’industrie belge des eaux et boissons rafraîchissantes (FIEB). Pour la fédération, la taxe sur les boissons annoncée samedi par le gouvernement Michel est une mesure fiscale et non une mesure destinée à améliorer la santé publique.

La ministre de la Santé Maggie De Block a affirmé lundi que l’aspartame, un édulcorant artificiel présent dans de nombreuses boissons ‘light’, a des effets secondaires néfastes pour la santé. Si le produit reste controversé dans l’opinion publique, la FIEB rappelle toutefois qu’il a fait l’objet d’une réévaluation complète par l’Autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) en 2013, et que l’aspartame a été déclaré «  sûr pour la consommation humaine  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Emploi: la «grande démission» ne touche pas (encore) la Belgique

Pourquoi le Belge hésite-t-il à quitter son emploi, alors que le phénomène de la « grande démission » volontaire fait rage aux Etats-Unis et s’invite désormais en France ? Les spécialistes avancent leurs explications. Et avant tout la protection que représente chez nous l’indexation automatique des salaires en période d’inflation.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs