Accueil Monde France

Chez Hamon, la méthode Coué en guise de dernière fête

En débat et en musique, les partisans du socialiste se sont retrouvés place de la République. « Vous devez être fiers de ne rien abandonner » leur a lancé le candidat dans ce qui résonnait comme un au-revoir.

Article réservé aux abonnés
Envoyée permanente à Paris Temps de lecture: 4 min

Sur la scène installée place de la République, les musiciens procèdent aux derniers réglages. «  My sweet lord », chante-t-on ce mercredi avant l’arrivée de Benoît Hamon. Le signe, avec George Harrison, que ses soutiens n’ont plus qu’à s’en remettre à Dieu pour espérer un miracle ? Pas du tout, démentent les fidèles du candidat socialiste pour lesquels il ne faudrait en rien y voir un présage. Ceux-là font encore mine d’y croire, malgré les mauvais sondages qui prêtent à peine 8 % au vainqueur de la primaire de la gauche.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par De Bilde Jacques, samedi 22 avril 2017, 11:15

    20;000 participants d'un côté, 130.000 de l'autre. C'est le reflet des sondages. Ils ont décidé de ne pas faire candidature commune et aucun des deux ne passera le 1er tour...

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs