Accueil Monde France

Attentat aux Champs-Elysées: un scrutin plongé dans un climat de tension extrême

Un peu avant 21h, un assaillant a tiré sur des policiers sur les Champs-Elysées à Paris. Un membre des forces de l’ordre a été tué. Deux policiers et une passante ont également été blessés. Revendiqué par Daesh, l’attentat survient à quelques jours de l’élection présidentielle. Les citoyens seront protégés, assure François Hollande.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Nous sommes convaincus que les pistes nous orientent vers le terrorisme  ». Une même voix blanche. Une même intervention au cœur de la nuit après une réunion de crise à l’Elysée. Un même comité de Défense programmé pour les premières heures de la matinée du lendemain. Comme le 13 novembre 2015, François Hollande a endossé jeudi soir l’habit du père d’une nation endeuillée.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par M. Aubert , vendredi 21 avril 2017, 8:13

    En quoi les propos de Léa Salame à l'encontre de M. Poitou sont-ils indignes ? Ramenez à la réalité du terrorisme ou de l'économie les rêveurs - pour ne pas dire les démagogues d'extrême droite ou d'extrême gauche - est simplement salutaire. Madame Salame est une journaliste, pas l'auteur de cet article.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs