Accueil Belgique Politique

André Gilles et Stéphane Moreau, socialistes déchus

La commission de vigilance du PS a prononcé l’exclusion d’André Gilles, ex-président de Publifin. Stéphane Moreau suivra. Comment ? Pourquoi ? Quel est le rôle d’Elio Di Rupo ?

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Tout arrive, même l’exclusion d’André Gilles du PS. En attendant celle de Stéphane Moreau. C’était écrit : depuis que les deux personnages centraux dans l’affaire Publifin avaient été « suspendus » du parti (par le bureau politique) le 6 février dernier, le compte à rebours était à l’œuvre. Le jour est arrivé pour André Gilles, ex-député provincial, ex-président du conseil d’administration de l’intercommunale Publifin. Et le calendrier se resserre pour Stéphane Moreau, le grand patron de Nethys, émanation (on simplifie) de Publifin, qui a dû quitter (c’est en cours, il est démissionnaire) le mayorat d’Ans entre-temps.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Philippe Dewez, vendredi 21 avril 2017, 9:33

    J'ai une question: si André Gilles ne peut plus représenter le PS, peut il rester administrateur de Nethys? Qui nomme le Administrateur chez Nethys?

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs