Accueil Monde

Brice Teinturier: «Le mouvement du plus rien à foutre est extrêmement profond»

Le politologue rappelle qu’à côté du FN, le parti qui a le plus progressé ces dix dernières années, c’est bien celui des dégoûtés de la politique.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Forum Temps de lecture: 6 min

Brice Teinturier est politologue et dirige l’institut de sondages Ipsos. Il vient de publier Plus rien à faire, plus rien à foutre : la vraie crise de la démocratie dans lequel il analyse les raisons qui éloignent un nombre toujours plus important de citoyens français – il les surnomme les « Praf » – de la classe politique. Et rappelle qu’à côté du FN, le parti qui a le plus progressé ces dix dernières années, c’est bien celui des dégoûtés de la politique.

L’abstention sera peut-être le facteur déterminant de la présidentielle. Dans votre dernier livre, vous expliquez pourquoi une part toujours plus importante de Français est dégoûtée de la politique et renonce à se rendre aux urnes. Vous les appelez les Praf (« Plus rien à faire, plus rien à foutre »). Qu’est-ce qui les caractérise ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs