Accueil Monde France

Présidentielle: et maintenant, une psychanalyse collective s’impose

Et si un martien débarquait de sa soucoupe volante à Paris pour y vivre et y étudier l’élection présidentielle française ?

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Imaginons, qu’à la façon du Persan des « Lettres persanes » de Montesquieu, un martien furieusement francophile – il y en a – débarque de sa soucoupe volante à Paris pour y vivre et y étudier l’élection présidentielle française. De partout, il entend monter ces interrogations : Marine Le Pen peut-elle l’emporter ? Emmanuel Macron va-t-il la devancer sur le fil ? Jean-Luc Mélenchon risque-t-il de mettre tout le monde d’accord ? Les électeurs vont-ils être confrontés à ce choix, pour beaucoup traumatisant, Marine Le Pen ou Mélenchon ? Ou à celui-là, plus rassurant, Macron face à Le Pen ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par De Bilde Jacques, dimanche 23 avril 2017, 8:55

    Ce que j'aime chez J-F Kahn c'est qu'il aborde le sujet là où on ne l'attend pas. Il donne toujours un prisme différent des choses.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs