Accueil Sports Cyclisme Route

Remouchamps: pas de fête, mais un futur musée

Au bout de la descente interminable quand on vient de Louveigné, le Cheval Blanc, un établissement presque séculaire et désormais mythique de Remouchamps plante les sabots et les fers de son orgueil, à quelques jets de truite de La Redoute prise d’assaut depuis plusieurs jours.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La façade de l’établissement ne ment pas puisqu’elle est à l’unisson dédiée à l’enfant du pays, Philippe Gilbert. Absent pour la deuxième année consécutive de la Doyenne, le Remoucastrien a fait mal dans les finances locales. D’ordinaire, on se bousculait au Cheval Blanc, à tel point que la police communale veillait à organiser un cordon de sécurité au milieu de la chaussée. Dimanche, nul besoin. A l’intérieur, les tables étaient disponibles sans avoir dû réserver un an à l’avance, comme certains clients.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Route

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs