Accueil Monde France

Présidentielle: pourquoi l’effondrement de la gauche socialiste peut impacter l’Europe

L’échec de Hamon, hors norme, renvoie à celui de la famille socialiste et social-démocrate européenne. Au secours la gauche démocratique !

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 5 min

Imprimez l’épitaphe : « Ici repose la gauche socialiste et social-démocrate, morte en France le 23 avril 2017 lors du premier tour d’élection présidentielle, à plus de cent ans, sans toit ni loi »… Sans (mauvaise) blague, il faut croire très fort dans le fameux « pessimisme de l’intelligence, optimisme de la volonté » d’Antonio Gramsci pour ne pas céder aujourd’hui, lendemain de la veille il est vrai, à l’idée que c’est un peu la fin de l’histoire. Celle d’une famille progressiste plus que centenaire, longtemps vouée au combat social, à l’exercice du pouvoir et du compromis en démocratie, à la construction de l’Etat social en Europe occidentale.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Van Steen Willy, lundi 24 avril 2017, 18:23

    De toutes façons, nous n'avons pas eu besoin d'un François Hollande pour ruiner le PS, avec Publifin et autres intercommunales, leurs députés et leurs administrateurs ont réussi à faire la pire propagande qui soit pour nous dégoûter une bonne fois pour toutes de leurs magouilles vénales et indécentes!

  • Posté par Weissenberg André, lundi 24 avril 2017, 18:06

    Non, non et non. La fin de l'imposture n'est pas une tragédie, mais au contraire une bénédiction (sans jeu de mots!) sans pareille. L'OPA socialiste sur le progressisme - par essence libéral - avait permis de cacher le véritable visage, hideux, de la bête totalitaire assoiffée de pouvoir tapie à gauche. Celle qui a abusé de la solidarité de tant de gens pourtant intelligents mais transformés en victimes par leur aveuglement. Elle les a abreuvé de tant d'illusions, dans l'attente du "socialisme réel", au seul profit d'une caste de privilégiés du système. Les derniers masques sont toutefois en train de tomber, sous les durs coups de butoir de la réalité des choses. Les derniers zélateurs de cette idéologie à bout de souffle ne parviennent plus à convaincre au-delà du rang des derniers convaincus. Il ne reste plus qu'un quarteron de gauchistes à tout crin, des extrémistes, pour encore porter les cruels mensonges, balivernes et autres illusions auxquels tant ont cru de bonne foi par le passé. Tous les autres ont en effet vu se déchirer progressivement le voile idéologique opaque, qualifié de "vérité" par la gauche mais usé jusqu'à la trame à force d'avoir été resservi en boucle, laissant apparaître les seuls faits. Quels sont ces faits? La pauvreté recule partout, certes de manière inégale, plus vite pour certains que pour d'autres, mais c'est bien le fait de la liberté et non du socialisme. Seule la liberté, singulièrement la liberté économique, permet d'améliorer la condition humaine dans la durée. Seule la liberté est synonyme de progrès véritable pour l'Homme. Seul le respect de cette liberté sera récompensé par l'électeur ... L'idéologie socialiste connaît ses derniers soubresauts avec une dernière tentative d'abus, en appelant aux bons sentiments sous l'avatar de la "multiculturalité". C'est une tentative désespérée de remplacer les ouvriers et les prolétaires de "l'armée de réserve" de la lutte des classes, par les immigrés. Mais le voile est déchiré, et les électeurs savent maintenant à quoi s'en tenir. Les qualifier de fascistes dans ce contexte, loin de les discréditer, renforcerait plutôt leur détermination de venir à bout de la bête par leur vote de défiance.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs