Accueil Culture Musiques

L’industrie musicale retrouve de beaux jours grâce au streaming

Spotify et compagnies sont sortis vainqueurs du big bang internet et de la crise du secteur musical. Mais le streaming est-il favorable à tous ?

Article réservé aux abonnés
Journaliste aux services Culture et Médias Temps de lecture: 5 min

La crise est passée, les chiffres sont de nouveau positifs : plus 7 % en Belgique, autant au niveau mondial. Les meilleurs chiffres depuis vingt ans. L’industrie musicale a été la première à se prendre le nouveau monde de plein fouet, sans comprendre, sans savoir comment réagir. Le monde internet avec ses fichiers numériques et sa musique dématérialisée. Aujourd’hui, un nouveau modèle s’est imposé, qui lui a permis de sortir de la tempête et commence à porter ses fruits : le streaming.

Dix ans après le lancement de Deezer et la création de Spotify, le streaming (ou écoute en ligne) s’impose donc comme la nouvelle norme pour écouter de la musique. Mais le système, en constant développement, est encore mal connu et pose toujours de nombreuses questions. Nous avons tenté d’y répondre.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Böttche Boris, lundi 24 avril 2017, 20:09

    Article intéressant. Par contre, si on veut écouter la musique streaming et/ou téléchargée à un haut niveau (CD) ou même High Resolution, il faut abbonner Qobuz. La meilleure qualité de l'abonnement Sublime de cette entreprise française est bien disponible à un prix très compétitif.

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs