Accueil Opinions Chroniques

Présidentielle: un premier tour sous forme d’ouragan dévastateur

Quelles seront les conséquences d’un scrutin dont le verdict a soufflé tel un vent de tempête sur l’ensemble de la classe politique ? Eléments de réponse.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

On s’y attendait mais le premier tour du cru 2017 de l’élection présidentielle française s’est soldé par un véritable séisme. Ou, plus exactement, il a pris la forme d’un ouragan dévastateur dont on peut résumer ainsi les effets :

– Pour la première fois, sous la Ve République, la droite est exclue de la finale. C’est comme si le parti républicain ne figurait pas aux élections présidentielles américaines.

– Pour la première fois, également, un candidat centriste a toutes les chances de l’emporter et donc de devenir président de la République. L’aspiration, si longtemps étouffée, asphyxiée, au dépassement du clivage gauche droite a enfin trouvé son expression. Même si Emmanuel Macron n’a pas fait une très bonne campagne (les médias diront bien sûr l’inverse car le vainqueur a toujours raison), il a su capter un puissant désir de renouvellement et de recomposition.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs