Accueil Sports Football Football à l'étranger Angleterre

Southampton ou l’exemple d’une politique des jeunes qui marche

Gavées par des droits TV pharaoniques, les formations de Premier League ont pris la mauvaise habitude de sortir la planche à billets lors de chaque mercato pour acheter des joueurs bien souvent au-dessus du prix du marché. Une politique qui fait les choux gras des agents mais qui n’est pas appliquée par tous les clubs.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Southampton, qui défie Chelsea ce mardi à Stamford Bridge (20h45), se base sur une politique alliant formation des jeunes et scouting de jeunes pépites. Une vision contraire aux autres écuries d’outre-Manche qui marche. Depuis leur retour dans l’élite en 2012, les Saints ont terminé 14es, 8es, 7es, 6es et occupent actuellement la neuvième place du championnat. Sans oublier une finale de Coupe de la Ligue perdue contre Man U en février. Des résultats honorables pour Southampton qui a eu besoin de toucher le fond pour changer son fusil d’épaule. En 2009, le club, qui vient de chuter en D3 anglaise, est sauvé de la faillite par Markus Liebherr, un homme d’affaires suisse. Un événement important mais pas le pilier du changement. Le tournant, il s’opère en avril 2010 lorsque Les Reed, directeur exécutif de Southampton, débarque à St. Mary’s Stadium. Ancien membre de la Fédération anglaise, l’homme se montre clair.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Angleterre

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs