Accueil Monde

Lutte anti-Daesh: les F-16 belges n’auraient pas participé au bain de sang à Mossoul

Le 17 mars, des F-16 belges ont bel et bien participé à des frappes, mais ils étaient accompagnés par des avions de combat d’au moins deux autres Etats membres de la coalition.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les F-16 belges n’auraient pas participé au raid aérien meurtrier mené par la coalition anti-Etat islamique (EI) le 17 mars dernier à Mossoul, deuxième ville d’Irak, indique la VRT mardi, sur la foi de «  sources proches  » du dossier.

Début avril, il était déjà apparu que la Belgique n’avait probablement pas participé au drame, qui a causé la mort de plus de 130 civils. Mais le risque du contraire n’était pas exclu.

Comparatif de données

La coalition internationale a depuis lors comparé les données de tous les avions de combat actifs le jour des faits au-dessus de la ville irakienne, faisant valoir qu’aucun avion de chasse belge n’était impliqué dans l’incident. Les responsabilités n’ont toutefois pas encore été clairement établies.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs