Accueil Monde

Israël nomme une femme juge d’un tribunal islamique, une première «historique»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La justice israélienne a nommé mardi pour la première fois une femme juge dans un de ses tribunaux musulmans, ont indiqué des responsables. Hana Khatib, magistrate originaire de Tamra (nord), a été nommée «qadi», titre attribué aux juges des tribunaux islamiques qui régissent principalement les affaires familiales au sein de la communauté arabe israélienne musulmane.

Les Arabes israéliens, en grande majorité musulmans, sont les descendants des Palestiniens restés sur leur terre à la création en 1948 d’Israël. Ils représentent aujourd’hui 17,5% de la population et disent régulièrement être traités comme des citoyens de seconde zone. La ministre israélienne de la Justice Ayelet Shaked, du parti nationaliste religieux Foyer juif, a estimé que cette nomination «aurait dû arriver il y a longtemps».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs