Accueil Monde

Japon: le ministre de la Reconstruction a démissionné après avoir choqué

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le ministre japonais de la Reconstruction a démissionné mercredi après avoir tenu des propos jugés choquants sur les conséquences du tsunami de 2011. Lors d’une réception mardi avec les responsables du Parti libéral-démocrate (PLD), dont le Premier ministre, Masahiro Imamura a déclaré, en parlant des dommages entraînés par le sinistre qui a fait plus de 18.500 morts et provoqué l’accident nucléaire de Fukushima : « C’est bien que ce soit arrivé dans la région du Tohoku (nord-est), car les dégâts auraient été énormes si cela était survenu plus près de la capitale ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs