Accueil Monde France

Macron après la visite surprise de Le Pen: «Moi, je ne viens pas faire de démagogie»

Alors que le candidat rencontrait les délégués syndicaux de l’entreprise ce matin, Marine Le Pen lui a grillé la politesse en allant voir les salariés.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Après son entrevue avec les délégués syndicaux de l’usine Whirlpool d’Amiens, Emmanuel Macron a rencontré les salariés de l’entreprise. Face à la cohue ambiante et dans une ambiance tendue, il a décidé de parler aux salariés, à l’écart de la presse.

«  Moi je viens expliquer les choses, pas faire de la démagogie  », a-t-il commencé, en réaction à la visite surprise de Marine Le Pen aux salariés ce mercredi midi. Face à la peur et l’angoisse – qu’il assure comprendre –, il affirme que la réponse aux problèmes des salariés de Whirlpool n’est pas le renforcement des frontières, contrairement à ce qu’affirme sa concurrente : «  Je vous en conjure, ne croyez pas à la fermeture des frontières !  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Mathieu Colmant, mercredi 26 avril 2017, 16:24

    La vérité est toujours dure à entendre. Mais entre les deux candidats, c'est Macron qui a raison !

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs