Accueil Monde Union européenne

Brexit: la Grande-Bretagne «n’aura pas les mêmes droits», avertit Merkel

La chancelière allemande tient à être claire : un pays tiers ne peut pas avoir les mêmes droits qu’un pays membre de l’UE.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Angela Merkel a prévenu jeudi les Britanniques qu’ils ne pourraient espérer avoir les mêmes droits qu’un pays membre de l’UE après le Brexit, en critiquant certaines « illusions » en ce sens au Royaume-Uni à l’heure actuelle.

« Un pays tiers ne bénéficiera pas des mêmes droits, ou de droits plus avantageux, qu’un pays membre » de l’UE, a dit la chancelière allemande devant la chambre des députés à Berlin, avant un sommet européen qui doit fixer les lignes rouges de l’UE dans les négociations avec Londres sur le Brexit.

Des négociations qui s’annoncent « difficiles »

« Peut-être pensez-vous que tout ceci est évident, mais je dois malheureusement le dire aussi clairement car j’ai le sentiment que certains en Grande-Bretagne se font encore à ce sujet des illusions », a ajouté Angela Merkel.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Union Européenne

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs