Accueil Belgique Politique

Après Publifin, la Wallonie anticipe toute nouvelle dérive

Le cadre juridique sera plus sévère pour les pouvoirs locaux et les structures intercommunales. Parmi les mesures fortes, des rémunérations sous haute surveillance.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Politique Temps de lecture: 4 min

Les membres du gouvernement wallon n’ont pas de mots assez forts pour qualifier les mesures de gouvernance et de transparence publique présentées ce jeudi. « Une tornade éthique », selon le ministre-président Paul Magnette (PS) ou « une armada de décisions » pour Maxime Prévot (CDH). Le tout prendra la forme d’un décret défendu au parlement par Pierre-Yves Dermagne (PS), le tout nouveau ministre des Pouvoirs locaux. Le texte sera « à la mesure du scandale dans l’opinion et de la blessure subie par la classe politique. »

Le 26 janvier dernier, au plus fort des révélations sur Publifin, l’exécutif avait tracé les grandes lignes d’une vaste réforme passant par un durcissement des normes. Trois mois plus tard, le catalogue est spectaculaire, même s’il devra faire ses preuves sur le terrain.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs