Accueil Opinions

Chantal Mouffe: «Le populisme est nécessaire à la démocratie»

Pour la philosophe Chantal Mouffe, le populisme n’est pas un gros mot, mais une réaction à tous les discours « centristes », qui considèrent qu’il n’y a pas d’alternative à la mondialisation néolibérale.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Forum Temps de lecture: 6 min

Depuis que Pablo Iglesias et Inigo Errejon, les deux têtes pensantes du mouvement espagnol Podemos, ont affirmé que l’essai Hégémonie et stratégie socialiste, rédigé en 1985 par Chantal Mouffe et Ernesto Laclau, fut pour eux une influence déterminante, la notoriété de la professeure (belge) de théorie politique à l’Université de Westminster dépasse largement les cercles de gauche radicale des facs de science po.

Durant la campagne présidentielle française, elle se trouvait aux côtés de Jean-Luc Mélenchon, dont elle a défendu la candidature, au nom d’un populisme de gauche assumé…

Comment êtes-vous entré en contact avec le candidat de La France Insoumise ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Opinions

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs