Accueil

Chasses de la Couronne, chasses royales

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

A la naissance de l’Etat belge, la Couronne de Belgique reçoit quatre massifs forestiers majeurs : les forêts de Soignes, de Ciergnon, de Saint-Michel-Freyr et, à l’Est, l’Hertogenwald. La Forêt de Soignes (propriété et droit de chasse) est d’abord cédée à l’Etat belge. Au milieu du XIXe, Léopold II cède la forêt de Saint-Michel à l’Etat et à une quinzaine de communes « défavorisées » (Bastogne, Libramont, La Roche, Sainte-Ode, Saint-Hubert…). Il en garde toutefois les droits de chasse, bétonné dans la loi sur la chasse, et l’exerce directement. En 1982, Baudouin confie les chasses de la Couronne à un conseil de gestion « national » et ne garde que le domaine de Ciergnon, désormais propriété de la Donation royale, pour y exercer une « chasse de représentation » avec des invités de prestige. Cela concerne la forêt de Saint-Michel (4.100 ha) et l’Hertogenwald (6.350 ha) où l’on veut pratiquer une chasse « exemplaire », de même que des activités scientifiques et pédagogiques.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs