Accueil Belgique

Les exclus du chômage le vivent comme une injustice, selon une étude de l’UCL

Six mois à un an après avoir été exclues du chômage, les personnes concernées disent vivre cette sanction comme une injustice et la contestent.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Six mois à un an après avoir été exclues du chômage, les personnes concernées disent vivre cette sanction comme une injustice et la contestent, ressort-il samedi d’une étude de l’Université catholique de Louvain (UCL), mandatée par l’Observatoire bruxellois de l’emploi d’Actiris, qui a interrogé 55 d’entre elles, et dont Le Soir fait écho. Les institutions auxquelles les chômeurs font ou ont fait face sont en outre jugées froides et imperméables aux vécus individuels. Les chercheurs concluent à un échec «sans appel» de la politique d’activation de la recherche d’emploi pour cette catégorie de demandeurs d’emploi.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par michiels fernand, lundi 1 mai 2017, 12:01

    Le Soir du samendi 29 deux pages sur les exclus du chomage Elodie Blogie dans son artivcle conclusions a 5 mots pour parler des chomeurs profiteurs or il y en a des milliers et meme de pere en fils!

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs