Accueil Monde

Matteo Renzi, de «Yes we can» à «En marche»

L’ancien Premier ministre a été réélu à la tête du Parti démocrate.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

L’ancien chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, 42 ans, réélu dimanche à la tête du Parti démocrate (PD, centre-gauche), a payé le prix de son ambition à vouloir chambouler l’Italie envers et contre tous, mais s’est ostensiblement remis « en marche ».

Son rêve d’une Italie «  plus simple, plus compétitive et plus courageuse  » s’est en effet brisé en décembre sur le rejet sans appel de sa réforme constitutionnelle, qui osait toucher au texte «  anti-fasciste  » de 1948 pour tenter de simplifier la vie politique du pays.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs