Accueil Sports Football Football belge Charleroi

Vertenten défend sa décision: «Un tirage d’au moins 5 secondes»

La frustration des Carolos était grande, dimanche, en quittant la Versluys Arena d’Ostende.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Car s’ils avaient affiché de réelles difficultés dans le jeu, les Zèbres avaient globalement maîtrisé leur adversaire, ne concédant que très peu d’occasions et n’encaissant que sur un penalty jugé très léger par certains. Le principal concerné, Damien Marcq, était lui-même sceptique sur la véracité du penalty. «  Je m’en veux forcément d’avoir commis ce geste mais il y en a dix comme ça dans un match  », se défendait le Français. «  L’arbitre derrière le but (NDLR : Lawrence Visser) m’a d’ailleurs dit n’avoir rien vu et même les Ostendais étaient surpris. Après, oui, je tire légèrement son maillot. Mais si on siffle ça, on doit donner sept ou huit penalties par match.  »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Charleroi

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs