Accueil Le direct

Les jeunes de Vilvorde partis en Syrie pour faire de «l’humanitaire»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Trois des quatre jeunes de Vilvorde et Machelen qui comparaissent actuellement devant le tribunal correctionnel de Bruxelles contestent être des terroristes. Les deux individus qui ont pris la direction de la Syrie affirment qu’il s’agissait de voyages à caractère humanitaire et qu’ils n’ont jamais eu d’armes entre les mains.

Selon le parquet fédéral, le quatuor s’est radicalisé sous l’influence de l’organisation Sharia4Belgium. Les trois prévenus présents -le quatrième faisant défaut- ont nié ces allégations. Mohammed Sadik Cherabi et Mohamed Aquichough, qui sont partis en Syrie, soutiennent qu’ils ont effectué ce périple parce qu’ils ne trouvaient pas d’emploi en Belgique et que plusieurs de leurs connaissances avaient déjà pris ce chemin. L’envie de réaliser une action humanitaire et la curiosité auraient été les motifs de leur voyage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Le direct

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs