Accueil

Nicolas Dupont-Aignan, le prix de l’accord

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Nicolas Dupont-Aignan, 56 ans, vient des rangs de la droite. Ancien de l’UMP, il a fondé en 1999 le mouvement « Debout la République » devenu ensuite « Debout la France ». Il se réclame du gaullisme et du souverainisme.

Déjà candidat à la présidentielle de 2012, il avait alors fait 1,8% des voix. Avec un score de 4,7% cette fois, il n’obtiendra pas la totalité du remboursement de ses frais de campagne.

Est-ce pour cela qu’il a passé un accord avec le FN ? Il assure qu’il bénéficiera de 50 circonscriptions (sur 577) où aucun candidat FN ne sera investi face à ses propres candidats. Mais Marine Le Pen ne confirme pas.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs