Accueil Monde

Syrie: 32 morts après des attaques de l’EI contre un camp de réfugiés

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Au moins 32 civils et combattants antidjihadistes ont été tués mardi dans des attaques suicide du groupe Etat islamique (EI) contre un camp de réfugiés et de déplacés dans le nord-est de la Syrie, selon un nouveau bilan de l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). « Au moins cinq kamikazes de l’EI se sont fait exploser près et dans un camp de réfugiés irakiens et de déplacés syriens dans la province de Hassaké et des combats s’en sont suivis avec les Forces démocratiques syriennes (FDS) (qui combattent l’EI, ndlr) », a indiqué l’OSDH.

Les violences « ont fait 32 morts, en grande majorité des civils, et 30 blessés », a affirmé Rami Abdel Rahmane, le directeur de l’OSDH. D’après le Croissant rouge kurde, l’attaque s’est produite à 04H00 (03H00 HB), tuant au moins 22 civils. Selon l’OSDH, ce camp temporaire, situé à 25 km au sud d’un grand camp de réfugiés, Al-Hol, abritait au moment de l’attaque 300 familles ayant fui l’Irak ou la province syrienne de Deir Ezzor, en majorité aux mains de l’EI.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs