Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Anderlecht : les quatre victimes de la fin de la rotation

L’entraîneur d’Anderlecht, René Weiler, a un onze type dans le sprint final des Playoffs 1. Et tant pis si cela fait des victimes, qui doivent aujourd’hui compter sur des suspensions ou blessures pour pouvoir jouer.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Alors qu’il a longtemps concerné tout son noyau en optant pour la rotation, qui devait permettre à ses troupes de garder de la fraîcheur, aussi bien mentale que physique, René Weiler a un onze type dans ce sprint final. Et tant pis si cela fait des victimes, qui doivent aujourd’hui compter sur des suspensions ou blessures pour envisager un retour sur le terrain, du moins dans le onze de départ. Car, outre Jorn Vancamp, Idrissa Doumbia, Emmanuel Sowah et Diego Capel qui n’avaient déjà plus trop voix au chapitre, Bram Nuytinck, Nicolae Stanciu, Massimo Bruno et, dans une moindre mesure, Olivier Deschacht ont aussi vu leur temps de jeu se réduire drastiquement.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs