Accueil Monde France

Marine Le Pen assume le plagiat et ne regrette pas d’avoir fait «le buzz»

La candidate frontiste considère que son discours a été davantage écouté grâce à ce buzz.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

La candidate d’extrême droite à la présidentielle française, Marine Le Pen, assume «  totalement  » d’avoir repris lundi, sans le citer, de larges pans d’un discours du conservateur François Fillon, évoquant un «  clin d’œil  » aux électeurs du candidat de la droite éliminé au premier tour.

«  J’assume totalement ce clin d’œil et puis ce buzz, disons-le, puisqu’il n’y a que ça qui vous fait courir  », a déclaré mardi Mme Le Pen sur la chaîne télévisée TF1. «  Du coup, c’est pas mal, parce que ce discours, il a été entendu des centaines de fois  », a-t-elle ironisé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Petitjean Marie-rose, mercredi 3 mai 2017, 8:38

    Mme Le Pen reconnaît ouvertement la manipulation et semble même en tirer gloire.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs