Accueil Belgique Politique

Publifin: pour Khattabi, «après les promesses, attentions aux dérobades»

La co-présidente d’Ecolo déplore la frilosité des partis traditionnels et craint que cela ne forge, non plus un fossé, mais « un océan » entre eux et les citoyens.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Politique Temps de lecture: 2 min

La co-présidente d’Ecolo Zakia Khattabi s’alarme, en constatant que les promesses de révolutionner la gouvernance ne sont pas suffisamment suivies d’effet.

Willy Demeyer, le bourgmestre PS de Liège, estime que Stéphane Moreau peut rester à la tête de Nethys. Vous partagez cet avis ?

Je trouve que Willy Demeyer va un peu vite en besogne. Je rappelle qu’il y a deux enquêtes en cours, celle de la commission du Parlement wallon et l’enquête judiciaire. Certains louent ses qualités de management, mais les constats sur les rémunérations, les modes de gouvernance, les informations qui ne circulent pas, sont là. Et Stéphane Moreau n’a jamais fait de l’intérêt public une préoccupation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Budget: la Vivaldi cherche 3,4 milliards d’euros

Les travaux budgétaires débutent ce vendredi. Les partenaires de la Vivaldi opèrent au départ sur la base d’une feuille de route, défendue par le Premier ministre, évaluant la correction de la trajectoire budgétaire à 3,4 milliards d’euros.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs