Accueil Culture Livres

Sophie pleure Jidéhem

Jean De Mesmaeker était le père de la première héroïne belge. Sans Sophie, la BD n’aurait pas connu Natacha ni Yoko Tsuno. Son père, Jidéhem, avait aussi dessiné Gaston avec Franquin. L’artiste bruxellois s’est éteint à 81 ans.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

À tout juste seize ans, le jeune Jean De Mesmaeker mettait toute la sauce pour publier les aventures de Ginger dans Héroïc-Albums . Il avait appris à dessiner avec une angine, en recopiant des cases de Tintin. Quand le magazine se meurt, en 1956, il s’en va frapper à la porte du journal Spirou . Charles Dupuis le recommande à André Franquin, qui cherche un assistant. Il collaborera à cinq cents gags de Gaston, donnera son nom de famille à Monsieur De Mesmaeker, l’homme d’affaires colérique de la série, et inventera la réplique culte de Lagaffe : «  M’enfin !  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs