Accueil Société

Minerval pour les étrangers: les étudiants lèvent les sièges de l’ULB et de l’UCL

Après 15 jours d’occupation, les rectorats de l’UCL et de l’ULB sont libérés par les étudiants. Ils ont validé le préaccord de mardi soir.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 2 min

Fumée blanche sur le front étudiant défendant la baisse du minerval pour les étrangers. Après l’UCL ce matin, les étudiants de l’ULB ont voté – au terme de longs palabres – la levée du siège du rectorat qu’il occupait depuis le 20 avril dernier.

Pour mémoire, mardi soir, une longue réunion entre la Fédération des étudiants francophones, les délégations de l’UCL et de l’ULB, les six recteurs francophones, le directeur de l’Ares et le chef de cabinet du ministre Marcourt avait permis de dégager un préaccord en trois volets.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs