Accueil Société

Vincent Blondel: «Les universités devront immanquablement faire des choix»

Alors qu’une solution en trois points a été acceptée sur l’augmentation du minerval des étudiants étrangers, le recteur de l’UCL Vincent Blondel livre au Soir son analyse.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 5 min

On n’en était pas tout à fait aux félicitations mais, mercredi soir, la Fédération des étudiants francophones (FEF) ne cachait pas sa satisfaction face à l’ouverture des recteurs dans le dossier du minerval des étudiants étrangers.

Pourtant, on revient de loin, les quinze jours ayant débouché sur de vraies tensions entre patrons d’université et étudiants. Alors qu’une solution en trois points a été acceptée par les parties (assouplissement des critères de réussite, élargissement de la liste des pays donnant accès au minerval standard et droits majorés plafonnés à 4.175 euros), le recteur de l’UCL Vincent Blondel livre au Soir son analyse.

Votre sentiment aujourd’hui : satisfaction ou amertume ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs