Accueil Techno

Des clients Proximus visés par des hackers liés à la Russie

C’est le même groupe qui est accusé d’avoir influencé la dernière élection américaine en menant des cyberattaques contre le parti démocrate.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Les pirates informatiques qui ont récemment pris pour cible le réseau du candidat à l’Élysée Emmanuel Macron ont visé dans des attaques menées entre 2014 et 2016 des membres du personnel de l’Otan en Belgique, des diplomates belges à l’étranger ainsi que des clients Skynet.be, peut-on lire vendredi dans La Libre Belgique.

L’information est issue du rapport d’un chercheur de la firme de cybersécurité Trend Micro, consacré au groupe de « hackers » Pawn Storm (parfois appelé « Strontium », « Fancy Bear », « Sednit » ou « APT28 »).

Les hackers ont tenté de pirater les boîtes mail privées de fonctionnaires de l’Otan en Belgique, via la technique du « phishing ». Une autre attaque, datant de décembre 2015, a visé des clients de haut niveau de la messagerie Skynet.be, de Proximus, selon le chercheur. L’entreprise a confirmé à La Libre Belgique cette cyberattaque.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Techno

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs