Accueil Monde

Londres refuse à Assange un sauf-conduit pour examen médical

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

La Grande-Bretagne a refusé d’accorder un sauf-conduit à Julian Assange afin que le fondateur de WikiLeaks soit examiné pour une « forte douleur » à l’épaule droite, a dénoncé le chef de la diplomatie équatorienne, Ricardo Patiño.

«  La réponse que nous avons reçue du Royaume-Uni est qu’il peut sortir de l’ambassade à tout moment et pour toute aide médicale que ce soit, mais que le mandat d’arrêt européen de M. Assange reste en vigueur », a précisé le ministre équatorien des Affaires étrangères.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Salman Rushdie: un symbole poignardé

Le célèbre écrivain d’origine indienne a subi une agression au couteau à New York. Depuis 33 ans, sa dimension littéraire a été occultée par une vision réductrice d’une œuvre ample et généreuse.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs