Accueil Culture Livres

«Un lieu de paix et de bonheur»

Moresnet, territoire de 3,44 km2, aujourd’hui belge, fut, de 1816 à 1914, un « pays » neutre. Une utopie brisée par les guerres

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Marc Bressant a été diplomate – un mauvais diplomate, précise-t-il. Une raison parmi d’autres pour s’intéresser au destin singulier du territoire, neutre pendant un siècle et aujourd’hui belge, de Moresnet. Aux confins de la Belgique, des Pays-Bas et de l’Allemagne. Le lieu valait par ses gisements de minerai de zinc, au moment où ce métal commençait à couvrir les toits dans toutes les grandes villes, avec Haussmann, à Paris, comme propagateur d’un matériau «  facile à poser, bon marché et inaltérable  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs