Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Yannis Anastasiou : «René Weiler avait juste besoin de temps»

L’ancien attaquant d’Anderlecht ne rate jamais une occasion de revenir au club qui a changé sa carrière et qui, selon lui, va gagner les Playoffs 1.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 8 min

Dans quelques mois, la compétition belge retrouvera un de ses anciens acteurs. Grec naturalisé belge et habitant désormais à Maasmechelmen, Yannis Anastasiou (44 ans), avant de se consacrer pleinement à Courtrai, veut d’abord assurer le maintien sportif du Roda Kerkrade (qui vit des heures difficiles à la suite de l’emprisonnement à Dubaï de son repreneur russe, Alexander Korotaev).

Vous avez joué 18 mois à Anderlecht, vous avez un passeport belge, vous avez signé à Courtrai : quelle a été l’influence de la Belgique sur votre carrière ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs