Accueil Sports Athlétisme

Le marathon en moins de 2 heures: le pari fou

Aidés par une armée de «lièvres», trois coureurs s’attaquent à un pari fou. Rien n’a été laissé au hasard pendant la préparation. L’opération financée par l’équipementier Nike est aussi une grosse opération marketing.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Breaking2»… Cela ressemble au nom de code d’une opération secrète de la CIA ou du MI-6, et pourtant, ce sera simplement, ce samedi 6 mai, avec un départ à l’aube (5h45), l’intitulé du pari que tenteront de relever trois coureurs à Monza: descendre pour la première fois sous les 2 heures au marathon et «casser» cette barrière physiologique et psychologique. Une nouvelle frontière, voire la frontière ultime, pour la course à pied et pour cette épreuve dont la meilleure marque est détenue par le Kenyan Dennis Kimetto en 2 h02.57 depuis 2014.

Trois minutes à gagner, ce n’est pas rien à l’heure où les améliorations en la matière se font à coups de sauts de puce. Pour preuve, il a fallu plus de 15 ans pour effectuer le même bond chronométrique afin d’arriver au record du monde actuel. Mais la tentative de ce week-end ne ressemblera à aucune autre, ce qui fait croire à certains que ce défi, a priori impossible, pourrait bien être relevé.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs