Accueil Culture Musiques

Marie Hallynck: «La voix et le caractère du violoncelle m’ont séduite»

La très attendue première session du Concours Reine Elisabeth consacré au violoncelle commence lundi. La musicienne Marie Hallynck en livre les clés.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Pétillante mais posée. Pleine de fougue mais en même temps de maîtrise. Depuis une vingtaine d’années, Marie Hallynck s’impose comme l’une des figures incontournables du violoncelle chez nous et à l’étranger. Soliste reconnue, elle a parcouru les scènes du monde entier, se produisant du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles au Carnegie Hall de New York ou à la Philharmonie de Berlin notamment.

En ce mois de mai, la violoncelliste belge est membre du jury et du comité artistique du premier concours Reine Elisabeth de violoncelle. Elle a également accepté d’être notre guide dans l’univers souvent mal connu de l’instrument avec lequel elle parcourt le monde. Dès lundi, on la retrouvera dans une série de courtes vidéos expliquant toutes les facettes et possibilités de cet instrument dont elle est devenue une des plus talentueuses interprètes.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs