Accueil

Mister Trump au Vatican, en quête de bénédiction papale

Article réservé aux abonnés
Correspondant aux Etats-Unis Temps de lecture: 2 min

Ces deux-là n’ont aucune chance de passer leurs congés ensemble, pas plus à Castel Gandolfo qu’à Mar-a-Lago. Et ils ne songeaient même pas à se rencontrer un jour prochain, jusqu’à ce que Donald Trump ajoute à son premier voyage à l’étranger une escale romaine, pour une brève audience matinale auprès du pape François, le mercredi 24 mai. Intercalée entre des étapes saoudienne, bruxelloise et sicilienne, cette rencontre incongrue entre deux hommes que tout oppose s’annonce pour le moins étrange. Depuis que le milliardaire new-yorkais a déclaré sa candidature à la présidentielle en 2015, le Vatican ne l’a guère épargné. « Une personne qui songe à ériger des murs, où que ce soit, au lieu de construire des ponts, n’est pas chrétienne », a déclaré le Saint Père le 18 février 2016, en réponse aux visées de Trump sur la frontière mexicaine. « Aucun dirigeant, a fortiori religieux, ne devrait avoir le droit de questionner la foi ou la religion d’autrui, avait rétorqué le magnat de l’immobilier, outré.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs