Accueil Société

Comment Bruxelles soigne ses visiteurs fortunés

a repensé le service de « personal shopping ». Etoffée, l’équipe passe de 5 à 13 personnes qui – pour 275 euros – proposent un lèche-vitrines personnalisé.

Article réservé aux abonnés
Journaliste service Bruxelles Temps de lecture: 3 min

Un peu paumé au rayon look, pas le temps pour le lèche-vitrines ou envie de faire plaisir à Monsieur ou Madame ? Le personal shopping vous propose son service, taillé sur mesure. Avec, qui plus est, un tout nouveau costume imaginé par l’Office régional du tourisme. « Nous nous sommes lancés dans l’aventure il y a dix ans après avoir réfléchi à ce que nous pouvions offrir de plus en termes de shopping », se souvient Anousjka Schmidt, sales manager chez Visit Brussels. Six personnes sont alors recrutées pour prendre en charge l’accompagnement spécialisé des clients. Avec à la clé, un résultat satisfaisant mais surtout perfectible. « Nous nous sommes rendu compte que les profils proposés étaient un peu trop spécialisés avec, par exemple, une costumière ou une spécialiste de la lingerie coquine. Il était temps de réinventer et de booster le produit avec une formule 2.0. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs