Accueil Monde

Proche-Orient: avec Ismaïl Haniyeh, le Hamas se donne un visage plus avenant

L’ancien Premier ministre palestinien Ismaïl Haniyeh a été élu samedi à la tête du bureau politique du Hamas, quelques jours après que le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza a dit accepter un Etat palestinien limité aux frontières de 1967. Portrait.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Depuis Tel-Aviv

D éterminé, volontaire, mais pragmatique ». C’est en ces termes que les spécialistes israéliens du Hamas décrivent Ismaïl Haniyeh (54 ans), le nouveau chef de l’organisation islamiste désigné samedi pour remplacer Khaled Meshaal.

Ancien chef de cabinet du sheik Ahmad Yassine, l’un des co-fondateurs du Hamas, « liquidé » par Israël le 6 septembre 2003, puis chef du « gouvernement » du Hamas de 2006 à de 2007, Hanyieh est né dans le camp de réfugiés de Chaati (Gaza) et a toujours vécu dans l’enclave palestinienne. Il y a donc achevé ses études universitaires en littérature islamique et a connu l’occupation israélienne de près puisqu’il a été arrêté à plusieurs reprises par les forces d’occupation.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs