Accueil Culture Cinéma

Claude Brasseur: «Ma plus belle réussite, c’est mon fils. Un mec très bien»

Jouer la comédie, Claude Brasseur en a fait un art de vivre. Il revient au cinéma en bougon qui fait rire et émeut. Belle surprise.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

Quel rapport y a-t-il entre Clemenceau, Jacky Pic et monsieur Henri ? Claude Brasseur. A 79 ans et près de 60 ans de carrière, l’acteur qu’on a aimé dans Un éléphant ça trompe énormément, La guerre des polices, Une histoire simple, La Boum ou Le souper, continue d’enchaîner les rôles au cinéma et au théâtre avec jubilation. En tournée théâtrale avec La colère du tigre où il campe Clemenceau, cela ne l’empêche pas d’assumer le tournage de Camping 3 où il retrouve avec jouissance la panoplie de Jacky Pic, campeur indécrottable en socquettes blanches aux Flots Bleus, tout en faisant la promo du film d’Ivan Calbérac où il interprète un vieux ronchon solitaire obligé d’accueillir une étudiante.

Trois rôles très différents, le théâtre, la promo, un tournage… Comment préservez-vous votre envie de ce métier ?

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs