Accueil Belgique Politique

La Belgique va-t-elle suspendre ses relations commerciales avec l’Arabie saoudite?

La question, presque impensable au départ, a pris de la consistance puis de l’acuité ces dernières semaines. Un débat qui pourrait être décisif aura lieu en commission de la Chambre le 16 mai.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Que va-t-il se passer à Bruxelles le mardi 16 mai en commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants ? Au menu des députés de cette commission, l’adoption ou le rejet d’une proposition de résolution présentée par des élus Groen et Ecolo visant à reconsidérer la politique étrangère belge à l’égard du Royaume d’Arabie saoudite. En l’occurrence, il s’agit, ni plus ni moins, de suspendre toute relation commerciale avec l’Arabie saoudite en attendant une analyse des flux financiers en provenance ou à destination de celle-ci. Une première qui va bien plus loin que le geste de la Suède, datant de mars 2015, qui avait vu ce pays mettre fin, au nom des droits de l’homme, à sa coopération militaire avec Riyad, renonçant ainsi à des contrats d’exportations d’armes (le royaume saoudien avait réagi avec colère, dénonçant une « ingérence » dans ses affaires intérieures).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs