Accueil Monde

Le nouveau président sud-coréen ira en Corée du Nord si les conditions sont «réunies»

Moon Jae-In a également déclaré qu’il mènerait des « négociations sérieuses » avec les Etats-Unis et la Chine.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le nouveau président sud-coréen Moon Jae-In s’est dit prêt mercredi à se rendre en Corée du Nord, «  si les conditions sont réunies  », dans un contexte de crispation avec ce pays reclus doté de l’arme nucléaire.

Les tensions ont rarement été aussi fortes sur la péninsule, la Corée du Nord ayant mené depuis début 2016 deux essais nucléaires et de multiples tests de missiles. M. Moon, qui est favorable à une forme de dialogue avec Pyongyang, a déclaré qu’il œuvrerait pour la paix. «  Si besoin, je partirais tout de suite à Washington  », a déclaré à Séoul l’ancien avocat issu du Parti démocratique de centre-gauche, juste après sa prestation de serment. «  Je me rendrai également à Pékin et Tokyo, et même à Pyongyang si les conditions sont réunies  ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs