Accueil Économie

Seule une dizaine de chauffeurs roulent pour UberX

Des chauffeurs ont mené une action symbolique pour réclamer une simplification de la législation devant le cabinet du ministre-président bruxellois Rudy Vervoort.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Une douzaine de conducteurs Uber ont mené une action symbolique devant le cabinet du ministre-président de la région Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort, ce jeudi matin. Le but était double.

D’une part, protester contre l’interdiction du service UberPop à Bruxelles. Une boîte en plexiglas remplie de clés de voitures a été remise à Yves Goldstein, chef de cabinet de Rudi Vervoort, lui-même en visite d’Etat en Pologne.

Lire aussi : Uber à Bruxelles, à minuit, c’est fini

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Économie

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs