Accueil La Une Belgique

Le tétras lyre a pris ses aises

Des nouvelles des dix tétras suédois relâchés dans les Hautes Fagnes la semaine dernière.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Société Temps de lecture: 2 min

Les dix tétras suédois relâchés le 28 avril dernier sur le plateau des Hautes-Fagnes se portent bien. C’est ce qu’ont confirmé les initiateurs du projet de translocation sur lequel Le Soir (3 mai) s’est déjà étendu. Soutenu par Spadel et le WWF, ce projet représente l’ultime espoir de sauver le tétras lyre chez nous, a confirmé Pascal Poncin, responsable de l’unité de biologie du comportement à l’Université de Liège. Les populations sont tombées à un niveau tel (deux mâles et une femelle au printemps 2017) que le moindre accident pourrait leur être fatal. L’incendie du printemps 2011 qui a ravagé 1.300 hectares du plateau fagnard, en pleine période de couvaison, pourrait avoir donné le coup de grâce. « La situation ne permettait plus d’attendre », confirme Pierre Devillers (Institut des sciences naturelles).

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Belgique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs