Accueil Culture Livres

Les nouvelles âpres de Christos Tsiolkas

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Violent. L’adjectif le plus souvent utilisé pour décrire le débat de la semaine dernière entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen semble aujourd’hui bien excessif. C’est qu’on a lu entre-temps Des dieux sans pitié , un recueil de nouvelles dans lequel Christos Tsiolkas, trois romans traduits en français jusqu’ici, hisse la barre de la violence bien plus haut. Moins physique que mentale, la brutalité des rapports humains bouscule le lecteur le mieux armé par ses expériences antérieures.

Quinze fois, les plaies presque fermées sont rouvertes, fouillées avec cruauté, et qu’importe la douleur infligée par le bourreau puisque, d’une certaine manière, sa victime en redemande, dans un échange de sentiments troubles où l’amour et la haine se renforcent sans jamais s’annuler.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs