Accueil Monde

Brexit: Cameron précisera ses exigences « début novembre »

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Le Premier ministre britannique David Cameron a annoncé jeudi à Bruxelles qu’il préciserait « au début du mois de novembre » les réformes qu’il réclame pour que son pays ne sorte pas de l’Union européenne.

M. Cameron, confortablement réélu en mai, a promis d’organiser d’ici fin 2017 un référendum sur le maintien ou non du Royaume-Uni dans l’UE. Dans cette perspective, il veut obtenir des « réformes » du bloc européen, en faisant une condition pour faire campagne en faveur du maintien de la Grande-Bretagne dans l’UE.

Pour l’heure, M. Cameron n’a fait que délimiter les domaines dans lesquels il souhaite obtenir des réformes. Il s’agit notamment de la question des aides sociales aux immigrés originaires de l’UE, qu’il souhaite réduire. Le dirigeant britannique veut également se réserver la possibilité de s’exempter d’une plus grande intégration politique éventuelle, obtenir des concessions sur la compétitivité économique et une plus grande protection des pays qui n’appartiennent pas à la zone euro.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Monde

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs