Accueil Culture Cinéma

1966: Falstaff ou la grande vadrouille

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

(5 au 20 mai)

Au marché du film, un trio de choc ( de Funès-Oury-Bourvil) promotionne La Grande Vadrouille qui doit sortir six mois plus tard. Mais c’est Orson Welles que le journaliste du Soir encense tout en se laissant bercer par des chabadabada.

Henry Lemaire écrit dans le Soir du 28 mai :

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Cinéma

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs