Accueil Sports Athlétisme

L’interclubs, le plus sympa des anachronismes

Du stade Olympique de Rio au stade Bertelson de Forest, il y a plus qu’un grand écart. Pourtant, Nafissatou Thiam sera présente, ce samedi après-midi, sur la piste du second comme elle était présente sur celle du premier, l’été dernier.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 4 min

Mais, au lieu de chasser la médaille d’or de l’heptathlon, elle tentera plus prosaïquement d’enquiller un maximum de points au poids et sur 4 x 100 m pour le compte de son club, le FC Liégeois, engagé en D1 régionale femmes dans le cadre des interclubs. A défaut d’une compétition à suspense, un beau renvoi d’ascenseur vers ses couleurs et, surtout, une bonne session d’entraînement à deux semaines du meeting de Götzis, son premier rendez-vous important de la saison.

Une fois par an, le deuxième week-end de mai, le premier sport olympique individuel se transforme en sport d’équipe en Belgique pour cette épreuve qui sert à désigner le meilleur club du pays. Une épreuve archaïque et anachronique pour certains mais qui, pour d’autres, garde toute sa raison d’être ne fût-ce que par la tradition dont elle est l’héritière et l’ambiance qui s’y dégage.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Athlétisme

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs