Accueil Sports Football Football belge Anderlecht

Preud’homme-Weiler: le duel des mal-aimés

Dimanche, les deux entraîneurs se feront face dans le Topper entre Bruges et Anderlecht.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 10 min

Leur trajectoire

MPH

Standard, Malines et Benfica, le meilleur gardien du monde arrête sa période de joueur à quarante ans avant de revenir en Cité ardente. C’est là qu’il embrasse pour la première fois la carrière de coach en 2001. Michel Preud’homme a alors quarante-deux ans.

Mais c’est vraiment en 2006 qu’il endosse son bleu de travail avec le succès qu’on connaît en commençant par cette reconquête du titre national à Sclessin après vingt-cinq ans de disette.

Depuis, Michel Preud’homme a bien changé. Le coach anxieux des débuts, qui se laissait parfois dicter sa loi par un Sergio Conceiçao, est devenu bien plus serein dans le vestiaire en sachant qu’il n’a plus rien à prouver.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Anderlecht

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs